Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • César

    Soirée tv hier soir...et oui j'ai pantouflé hier....

    Je ne suis pas une grande fana de ce type de cérémonie...mais Valérie Lemercier en maîtresse de cérémonie, pourquoi pas....

    Quelle déception...même pas drôle, les pitreries avec Kad et Olivier ridicules....

    Le discours des uns ou des autres sur les intermittents du spectacle convenus, pâles et sans saveur....

    Les films nominés pas fanchement "bandants" à part bien-sûr le superbe "De battre mon coeur s'est arrêté".

    Et puis quelle imposture...après avoir raflé plusieurs césars, meilleur metteur en scéne, meilleur second rôle masculin, meilleur espoir féminin...et j'en oublie, le césar du meilleur acteur que j'attendais (comme beaucoup je suppose) pour Romain Duris....a été attribué à Michel Bouquet....

    Je ne nie pas l'immense talent de Michel Bouquet. Mais cet acteur reconnu depuis des lustres par ses pairs avait-il vraiment besoin de ce césar...pour le rôle de François Mitterand dans le promeneur du Champ de Mars (film particulièrement "barbant").

    Bref soirée pas terrible et décevante.

    J'ai le sentiment que le cinéma français patine....il faudrait arriver à résoudre un gros problème d'égo fort répandu dans la profession.

    Allez demain je vais aller voir 13 Tzameti, petit film qui fait son chemin...malgré la fraîcheur des distributeurs français.

     

  • Pourquoi ?

    Je le regarde.

    Il est posé sur la table du salon.

    Je le regarde.

    Je le saisis, l'ouvre....il fonctionne.

    Pourquoi ce "putain" de téléphone ne sonne-t-il pas ?

    Qu'a-t-elle dit déjà ?...qu'elle transmettait mon cv à la DRH de la boîte....qu'elle aimait mon cv, mon parcours...

    Déjà 48 heures, c'est peu et beaucoup en même temps.....il ne faut pas que je m'inquiète....il ne faut pas que je m'inquiète....

    Pourquoi ce téléphone ne sonne-t-il pas ?

     

  • Magiciens

    medium_toutestecrit.jpg

     

    Hier, il faut bien avouer que la journée avait mal commencé....

    D'abord fin de contrat (poum poum poum poum....).

    Puis j'avais miraculeusement échappé à deux tentatives d'écrasement par des taxis. Il faut dire qu'avec ma manie de révasser et de traverser en dehors des clous....mais positivons je faisais dans le haut de gamme et le luxe  : les taxis étaient des Mercedes !

    Rayon de soleil de fin de journée....rdv avec ma copine et ensuite spectacle.

    Bien-sûr nous avions quelques questions....c'est quoi ? tu en as entendu parlé ? un peu, il s'agit de magie.... et tu es certaine que ce n'est pas une arnaque ? (faut bien dire que recevoir des invitations, moi qui ne gagne jamais rien, même la fève de la galette des rois...tiens au fait si quelqu'un peut me filer l'adresse et le téléphone de l'imbécile qui a dit "malheureux en amour, heureux au jeu -ou le contraire-..." et bien je suis preneuse...j'ai des trucs à lui dire au bougre !) bref nous étions sacrément excitées (aucun rapport avec les verres de rully blanc que nous avions sirotés).

    Revenons à notre spectacle.

    Nous sommes dans la queue du Théatre du Splendid....je raconte à ma copine qu'il y a bien longtemps que je n'étais pas venue ici....la dernière fois c'était pour "Nuit d'ivresse" avec Balasko et Blanc sur scène (je rappelle que j'ai dépassé les 40 ans....même si ça ne se voit pas....).

    Arrivées à la caisse...effectivement nous sommes sur la guest-list...waouhhh ! génial !

    Nous installons et les lumières s'éteignent et le rideau s'ouvre.

    Et là....magique, décalé, hilarant, merveilleux....les trois comédiens-magiciens (Julien, Sébastien et Jean-Luc) virevoltent, s'interpellent, s'apostrophent, ratent des tours et en réalisent d'autres qui nous laissent totalement pantois....oh, ah....c'est pas vrai !!!! Nous sommes de grands enfants, nous avons des étoiles dans les yeux.... ....nous sommes au royaume de la loufoquerie et du second degré.

    Et ça marche, le public mis à contribution (je ne dirai rien de plus pour maintenir le mystère) applaudit, participe en redemande....

    Allez, courez-y!!!

    Conseil : penser à prendre des kleenex et vous les filles mascara waterproof OBLIGATOIRE.....vous allez pleurer de rire !

    Magicien(s) - Tout est écrit avec Sébastine MOSSIERE, Julien LABIGNE, Jean-Luc BERTRAND (Mise en Scéne d'Arthur JUGNOT ;-)))) Théatre du Splendid

     

     

     

  • Le sort en est jeté !

    Cette fois, c'est consommé.

    J'ai reçu ma lettre....je suis "chomiste".

    Je suis dispensée de faire mon préavis (tant mieux). Ce matin je me suis rendue pour la dernière fois gare du Nord.

    J'ai rendu mes clefs...et fait mon tour d'adieu.... Je suis même allée dire au revoir à Semelles de Crêpe qui était planqué dans son bureau : "Bonjour Monsieur, Au revoir Monsieur...et merci pour tout".  Il a viré cramoisi. "Au revoir, m'a-t-il dit....et bonne chance pour la suite." Cet homme a un humour décapant....La chance c'est lui qui va en avoir besoin pour la suite.

    Quelques nanas du bureau ont proposé de déjeuner... rendez-vous pris pour 12 h 30 chez le japonais.

    J'avais deux heures à tuer. Je suis partie marcher vers le Sacré-Coeur. Je me suis promenée dans les allées, j'ai respiré l'odeur du buis...cette bizarre odeur de pipi de chat...j'ai croisé les chats noirs de la butte....je suis bien persuadée que le fantôme d'Aristide était avec eux. C'est curieux d'errer seule dans un endroit envahi de touristes...

    L'heure avancée, je suis repartie vers la gare du Nord. J'ai redescendu les petites rues. Passage obligé par la rue d'Orsel, magique, colorée, bigarrée.....les danseuses orientales connaissent toutes cette rue...la caverne d'Ali-Baba : voiles, paillettes, jupons....tout pour se transformer en princesse des milles et une nuit.

    Déjeuner....sympa....mais je sens que déjà je suis ailleurs.....

    Promesses de se revoir échangées sur le trottoir...et pourtant nous savons toutes qu'il n'y aura pas de lendemain, car ainsi va la vie.

    Je suis dans le métro. Changement à Strasbourg st Denis, direction ligne 9. Au pied de l'escalier qui mène sur le quai, la même vieille femme que je vois depuis plus d'un an, au même endroit, chaque soir. Elle est assoupie, je glisse quelques euros dans sa main. Ce contact la réveille....elle retient ma main puis joint les siennes... Allah te protège....

    Je suis dans un état pas facile à décrire...soulagée, et pourtant inquiète....rageuse et fatiguée....certains doivent parfaitement saisir le fond de ma pensée...

    Tout à l'heure, théatre....je retrouve mon amie Carine. Nous allons voir le spectacle d'Arthur Jugnot. J'ai reçu une invitation par mail...je n'ai pas tout compris...la boîte de com (de prod ?) qui doit avoir en charge la promotion du spectacle a procédé à une sélection de blogs (sur la base de leur contenu et de leur qualité...meuh non je n'ai pas les chevilles qui enflent....) et a invité les heureux bloggeurs à une représentation + une rencontre avec les comédiens...voili-voilou....pas bête l'idée de faire la promotion d'un spectacle également par le canal des blogs....plutôt futé même....

    Je vous en raconte plus demain ici même.