Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

F.....comme foirail.....

Le foirail... un lieu

C'était quoi au juste ? 

En face de la petite maison d'Esther et Louise, il y avait le foirail.....une pente douce avec des arbres....

Devant le foirail....une petite cahute.....et devant la cahute....une sorte de balance....grande, large....

Cette balance servait les jours de marché aux bestiaux (Esther et Louise vivaient en plein coeur du Périgord Vert.....on élévait la limousine, une vache au pelage brun-roux)....

Gamine, je voyais le foirail changer de couleurs au fil des saisons....

.....et de juin à octobre.....il y avait "les gitans" qui venaient s'installer sur le foirail....

J'ai des souvenirs imprécis....des roulottes, des hommes au regard sombre, des femmes aux jupes multicolores, des enfants partout, des chiens.....

Les "gitans" étaient là pour travailler dans les fermes et les champs....

Je me rappelle que je traversais souvent la rue, pour aller jouer avec les gamins des roulottes...ni Esther, ni Louise n'ont jamais émis la moindre objection, la moindre remarque...

Dans le village, les portes des maisons restaient ouvertes comme à l'accoutumée....

A l'école, nous retrouvions d'une année sur l'autre les "gitans"....

J'étais fascinée par les couleurs, les bijoux, je trouvais les femmes belles.....

Le soir parfois, j'entendais le son plaintif de la guitare....

Nous ne sommes jamais devenus amis.....mais nous avons toujours eu du respect les uns pour les autres...

Et jamais la moindre disparition de poule..

 C'était un temps d'hier....

Ce temps d'hier.....qui jamais ne reviendra.....

Commentaires

  • En épitaphe du règne de Sarko (si toutefois les choses prennent bien fin en 2012...) on pourra mettre la phrase de Sartre : "l'enfer c'est les autres"...

  • Julay....les choses prendront fin en 2012....pour Sarkozy....mais je crains que nous ne récoltions pire encore.....le FN par exemple.....

    J'ai écouté Marine Le Pen ce dimanche sur la 5...juste terrifiant le discours....

    ....

  • Je crois qu'on aura beaucoup de souci à se faire le jour où le FN perdra le nom de Le Pen et prendra le visage d'un sympathique et avenant nouveau venu...
    Le Français a la mémoire et la réflexion courtes.

  • T'es où ?

  • Je suis là....juste débordée....la vie quoi :-)

  • Beautiful woman, naturally exudes a unique temperament, this is every woman's desire to have natural beauty, after all, but a few, it acquired more beautiful.

  • Je crois qu'on aura beaucoup de souci à se faire le jour où le FN perdra le nom de Le Pen et prendra le visage d'un sympathique et avenant nouveau venu...
    Le Français a la mémoire et la réflexion courtes.

Les commentaires sont fermés.