Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'est comme le vélo...

...il paraît que ça finit toujours pas revenir...

Juste mon sentiment pour le moment c'est que la route n'est pas droite, que ça monte rudement et que je vais finir dans le fossé et le cul dans les ronces....

Il faut que je mette mes idées en place et en ordre, que je pense à avoir toujours un carnet et un crayon à portée de main (dans mon sac, au bureau, au pied du lit, dans la salle de bains ...dans le frigo...) enfin être prête à poser les idées en attendant qu'elles soient disposées à faire le grand saut....

Le métro ce matin, cette fin d'été si froide et grise, le retour à la réalité, Léo, Mini, le chat Théo qui décline, les amis (les anciens, les nouveaux et les mon coeur balance), les soirées dont j'ai envie et celles où je vais, les rides...ces putains de 2 kilos sur la balance, la jupe qui serre à la taille et l'envie de me cogner une beigne...les actes manqués, les petits mensonges, les trahisons qui n'en sont pas vraiment, le pire à la place du meilleur, le coeur en écharpe, les talons trop hauts, la feuille d'impôts, le sourire de rigueur, les mots qui ne franchiront pas mes lèvres et finiront par me filer un ulcère, la comédie et la tragédie....

Les mots, des mots qu'il faudra aller chercher loin...et qui finiront par échouer ici tôt ou tard...

To be continued....

Commentaires

  • Esther : je comprends bien des choses qui ici ne sont bi écrites ni dites... Je sais, tu sais, nous savons ! Même si on n'est pas toujours d'accord ...

Les commentaires sont fermés.