Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dfp

  • Enfin le C-L sorti des ronces...

    Plus que 3 cartons....

    Vision cauchemardesque de jeudi dernier  (le salon empli de cartons, dont 80 cartons de livres...) oubliée !

    Angoisses terminées. J'ai retrouvé l'argenterie de l'arrière grand-mère dans une valise et mes dollars avec les spaghettis (bizarre vous avez dit bizarre ?).

    Seul perte à relever : mon soutien-gorge noir La Perla....disparu ! Un déménageur fétichiste sans doute. Je garde cependant espoir de le retrouver (et pourquoi pas dans le bac à légumes du frigo...?).

    Très satisfaite de l'avancement des choses, je me suis accordée un samedi soir sous les boules à facettes.

    Tout d'abord méga carton ! aux Grandes Marches à Bastille. Une BTP qui restera dans les mémoires, nous étions tous là sous le charme de Dfp aux manettes...play list parfaite ! Ce garçon a un talent fou.

    Puis saut de puce à la première Undeeeeeeerrrrrr de la saison. Sentiments mitigés, musique moyenne et public pas franchement sympa (il faut que les clubbers français apprennent à sourire). On se prend à rêver à d'autres lieux : Barcelone ou Londres par exemple.

    Voilà la vie a repris son cours.

    Vivment le we prochain !

    Et puis J - 32..... aussi

    NDLR : ah oui , j'oubliais...la phrase de we "en plus il est intelligent physiquement..." (ultra private joke entre Dfp, Ma Fée et bibi)

     

     

     

     

     

  • Hier soir !

    Trop contente : ai retrouvé Dfp, beau, reposé, bronzé, souriant....

    Trop fière : ai fait découvrir à Dfp, une boutique dans le Marais qu'il ne connaissait pas ;-)...vous y croyez vous ? et pourtant c'est vrai ! Je passerai sous silence la séance d'essayage en cabine, nananananère....je peux juste dire qu'il est vraiment bronzé de chez bronzé...

    Trop j'assure un max : me suis retrouvée coincée entre des dizaines de mâles...au Cox (avec mon petit pantalon noir, mon trench Burberry et mon Darel) Bon ok, je n'ai rien improvisé et je suis restée sagement sur le trottoir encadrée de Dfp, Demonz et Olivier....De toutes façons, j'avais prévenu...la premier regard de travers, la première remarque un peu narquoise....je déposais plainte à la Halde !

    Trop bon : l'happy hour, les mojitos, le club sandwich, les papotages....et la musique du lieu !

    Remarque existentielle du jour : je suis une femme et je préfère les hommes...et bien j'y avais été un homme...j'aurais aussi préféré les hommes....parce que quand même le nombre de canons au cm² dans le quartier waouhhhhh !