Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anorexie

  • Moi.....comme "Moi avec Moi" ou le retour de la Grosse....

    "Ok pour le chapeau si tu veux, mais la priorité c'est 15 ou 20 Kg en moins !!"

    Et là j'ai pris un mur de plein fouet.

    Ce vendredi matin, j'étais encore sur un petit nuage....après la merveilleuse soirée de jeudi. Gràce à la jolie Contessa (qui a managé l'organisation avec son calme et son sourire habituels) j'ai eu la chance d'être invitée au White Dinner édition 2008 et de faire partie des quelques 10 000 convives installés sur les Champs entre l'Arc de Triomphe et la Concorde.

    J'ai laissé un petit commentaire chez mon ami DFP pour exprimer ma joie.....et en retour vlan en réponse ce commentaire d'un "admirateur" inconnu (il ou elle ?).

    Je le dis, je l'avoue sans honte : j'ai blanchi sous le choc...ensuite j'ai éclaté en sanglots. Impossible d'arrêter les larmes, la digue construite jours après jours, colmatée au quotidien....la digue a rompu.

    Mes amis, mes très proches le savent...mon poids me pose problème....je me moque énormément de moi...je sais que je suis grosse.

    Ici, dans cet endroit qui est le mien, je n'ai jamais essayé de me faire passer pour une sylphide, pour une femme sexy, pour une jolie femme...jamais !

    La photo qui m'identifie sur ce blog ou sur mon profil FB est une pic de chaussures....je suis addict aux chaussures parce que les chaussures sont mes amies...et qu'elles seules (souvent) me permettent de me sentir féminine. L'essayage des vêtements est un supplice pour moi.....à chaque fois je ne vois que l'image d'une femme qui ressemble à un tonneau et affublée d'un triple menton...

    Je suis grosse et alors ??? n'ai je pas droit pour autant au respect ? Mon surpoids justifie-t-il de recevoir des propos aussi blessants ?

    Je ne vais pas déballer mon histoire...et pourtant...à 12 ans je pesais 30 kilos pour 1 m 60.....suite à un choc très important (qui a détruit ma vie de femme) j'ai cessé de m'alimenter. A 15 ans, je n'étais toujours pas réglée...je pesais 32 kilos....au lycée on m'avait surnommée "l'araignée". J'ai fait quelques séjours à l'hôpital sans grand succés. J'ai commencé à avoir un poids raisonnable quand enfin j'ai eu le courage de claquer la porte de chez moi, de dire adieu à mes parents.

    Plus de 10 ans de problème d'alimentation....créent des carences, des troubles incroyables...soudain tout devient compliqué...j'ai suivi des protocoles divers et variés...pris des hormones, de la cortisone....fait fausses couches sur fausses couches... Et soudain j'ai pris du poids....sans aucun moyen de stopper le phénomène....je me suis vue grossir, m'élargir....le cul et le ventre mous.....de la cellulite sur les cuisses...je me suis mise à avoir envie de découper ce gras au couteau...

    Je ne me goinfre pas de bouffe, je ne suis pas à bouffer des merdes entre les repas....mes amis le savent bien, je ne mange pratiquement rien....je ne finis jamais mes assiettes, je suis capable de ne pas me nourrrir pendant plusieurs jours.

    Je ne maîtrise pas mon corps et aujourd'hui à plus de 45 ans, je n'ai plus envie de me contraindre, de m'infliger de nouveaux traitements, de nouvelles contraintes. J'ai dit stop. Alors oui, j'ai sans doute 10, 15, 20 kg de trop alors oui, .... je suis une grosse vache, un tas de graisse, une baudruche, un gros tas.....

    Je voulais dire à ce "moi" qui a pondu ce si joli commentaire chez Dfp....si il (ou elle) voulait me blesser, c'est réussi au centuple.

    NDLR : le plus triste, c'est que je suis persuadée que je connais cette personne....