Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chat

  • A....comme.... Au revoir mamie....

    Léo est parti hier matin. TGV à 9 h 00, gare de Lyon. Sa mère est décédée. Pas une surprise ; elle était hospitalisée depuis près de 3 mois, pauvre petite vieille usée, luttant contre la fièvre, les infections.

    J'ai dit à Léo que j'étais désolée. J'ai évité les discours de circonstances...du type : "elle était si âgée, si malade, c'est peut-être mieux, elle a arrêté de souffrir...." Je me suis tue, je l'ai mis en vieilleuse.

    Léo n'est pas du genre démonstratif. Il n'a pas dit grand-chose. Il n'a pas pleuré. Mais je sais que cette perte est immense pour lui. Il adorait sa mère, sa "petite maman" comme il l'appelait.

    Et voilà, un tour de roue de plus, plus de parents pour lui, plus de parents pour moi....et mini-miss n'aura jamais de souvenirs de vacances d'été chez papie et mamie....

    Je n'étais pas très proche de cette femme. Je me sentais toujours en sa présence comme une gamine prise le doigt dans le pot de confiture. Je pense qu'elle n'a jamais vraiment admis l'échec du premier mariage de Léo.

    Mais je me trompe peut-être...ma dernière rencontre avec elle, c'était en septembre dernier, j'étais de passage à Lyon pour un rdv professionnel. J'ai fait un saut dans la belle famille. Quand je suis entrée dans la pièce, elle a eu un sourire lumineux "oh, Esther, c'est gentil de venir me voir...". Je sais aussi que l'un de ses derniers sourires a été au récit des aventures de Théo le Chat sur Facebook...

    Il est trop tard pour me poser ces questions. La page est tournée.

    Au revoir mamie et que la route vous soit douce.

     

  • W....comme Wig....

    De l'esprit d'une américaine, Julie Jackson, un peu déjantée ou qui doit s'ennuyer ferme...est née l'idée de proposer à la vente des wigs pour raminagrobis.

    Ces wigs sont commercialisées depuis janvier 2008 au tarif de 50 dollars la wig (dont environ 20 % sont reversés à la SPA américaine (des 50 dollars pas de la wig...)).

    Jusque là tout va bien...comme j'adore les nouveautés et qu'en plus je suis "folle" et bien "why not ?".

    Là où ça commence à se gâter c'est sur le choix du modèle : blonde fatale, punky ou tendance Bilal...que faire ? sans doute demander l'avis au principal protagoniste...à savoir Théo.

    Me voilà donc à chercher le cat dans la maison. Au bout de 10 minutes d'appels, de "tu es où ?" (impossible de retranscrire à l'écrit le ton stupide pris à ce moment là) miou, moui, rouu", de secouage de croquettes..je retrouve le mannequin du jour, très occupé à mettre des poils sur ma pile de cachemire (mais quel est le c---- qui a encore oublié de fermer l'armoire).

    Extraction de l'armoire du molosse qui n'a pas la moindre envie de collaborer  et s'accroche à la pile de pulls, et enfin direction le micro.

    Je pose sur mes genoux une boule de poils de très méchante humeur et "clic" : http://www.kittywigs.com/

    Minou n'aime pas, ne veut pas de wig, et il le fait savoir :  il se tortille, rouspète, me lance un regard torve en retroussant les babines, pour finalement me planter ses griffes dans le genou gauche. Il réussit à m'échapper, saute au sol en me balançant un "grrrmroumiaou !" que je ne préfère ne pas traduire.

    Pourtant j'avais choisi un chouette modèle, ce chat n'a aucune fibre "modeuse"....

    7f01eddd2d7bf025b7b016445528c7c2.jpg

     

    Pour la petite histoire, cette charmante américaine a une autre passion : la broderie et elle commercialise également de charmantes pièces http://www.subversivecrossstitch.com/

    4c618e8de00c69fe098f6d9581a88579.jpg

     

    ai choisi ce modèle totalement au hasard....