Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cintre

  • Z.....comme Zoubli...

     7 heures ce matin, dring dring dring.... je me léve d'un bond, évite la fenêtre ouverte et le pied de la table de nuit (je suis devenue trop forte pour déjouer le complot des objets quotidiens).

    Direction la salle de bains : la douche... tiens je suis dans un bon jour, pas de sursaut dans l'alimentation d'eau chaude...(j'ai un problème avec ma chaudière, elle me fait la gueule....elle me crache un jet de vapeur dans la cuisine et des glaçons dans la salle de bains...le plombier -homme très respectable mais persuadé que les femmes ne comprennent que couic aux chaudières et aux clefs anglaises- veut me persuader que la seule solution c'est de la changer...c'est remboursé par la sécu ? ai-je demandé...ben non a-t-il répondu...? j'ai senti un immense agacement le gagner le brave homme).

    Ensuite la penderie, les cintres étaient calmes. Jour de trève sans doute. Faut dire que je leur ai lu, hier soir, du Alain Remond et du Pierre Desproges...je crois que depuis ils réflechissent....à leur statut de cintre : "est-il possible au 21 °siècle d'être un cintre et d'être gentil ?" l'âme groupe des cintres est en marche vers la rédemption, qui sait ? Je vais passer un coup de fil à Michel Onfray...

    J'ai donc pu décrocher ma robe tranquillou du premier coup sans entraîner la doudoune, le ciré, le trench, le costume de fantômette et ma nuisette vert pomme (celle qui ne me va pas du tout au teint).

    Le sac, l'agenda, l'ipod, les clefs du bureau, de la maison...et zou me voilà  partie dans la lumière du matin qui nimbait ma chevelure dorée d'une auréole bleutée !!! clap, clap... on la refait... et zou me voilà partie en galopant parce que (comme d'hab) je ne suis pas en avance.

    Et là, houpsssss, là au milieu des pavès, je me rends compte que j'ai totalement oublié de mettre....... une culotte. C'est bête...

    Je regarde autour de moi, personne n'a rien remarqué....Et là, rehoupsssss de chez houpsssss dans le lointain je vois arriver " Alain Rémond et Michel Onfray" !!!! mes héros, pile le jour où je me promène les fesses à l'air....

    ... to be continued....