Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les filles

  • J'....comme je n'aime pas les filles...

    J'ai une copine, une amie, une vraie... elle s'appelle Pestouille. C'est ma seule amie...parce que moi les filles me gonflent. Je n'aime pas les filles. 

    Les filles ça a mal à la tête, c’est au régime, ça a mal aux piedx, ça a des allergies alimentaires, ça a une migraine, ça a ses " ragnagna " ça ne veut pas dîner là, ni là…ça veut se coucher tôt, ça ne prend pas le métro après 22 heures, ça ne boit pas, ça passe 12 coups de fil chez elle pendant le dîner pour s’assurer que Gérard a réussi à préparer la boîte de raviolis et à coucher la petite troupe, ça soupire en disant… " l’est gentil, tout de même mon Gérarnounet, de me laisser sortir ", ça nous abreuve avec les résultats scolaires du dernier rejeton qui est surdoué, ça vous donne ses astuces pour chasser les poux, ça raconte la dernière fête d’anniversaire avec fée, clown et pièce montée faite maison, ça vous donne l’impression que vous êtes une mère épouvantable et que vous avez bien de la chance de ne pas avoir encore été signalée à la DDASS… bref moi ça me file des éruptions cutanées….

    Mon amie Pestouille…elle n’est pas comme cela. Elle drôle, toujours partante pour s’amuser. Elle est intelligente, tendre, pétillante. Elle est sexy, belle…elle a un sens de l’humour décapant, on s’entend comme larrons en foire.

    Mais, la vie est mal faite et nous ne pouvons pas nous voir aussi souvent que nous le souhaiterions. Elle bosse comme une forcenée, c’est une " patronne ". Elle vit entre Paris et une banlieue un peu éloignée. Elle a deux grands ados, un mec mais pas à demeure…bref une vie bien remplie. Nous nous voyons moins, mais nous sommes toujours en contact. Notre moment favori, les heures de la nuit où ni l’une, ni l’autre ne trouvons le sommeil…et où nous papotons pendant des heures.

    Avec Pestouille, nous avons convenu que pour démarrer en beauté 2008, nous allions faire un dîner avec deux de nos copines communes. Donc échange de mails hier et ce matin pour convenir de la date…et là, cela pourrait être comique…c’est juste hyper gavant….elles ont toutes des problèmes épineux d’organisation…pas le lundi, c’est fatiguant en début de semaine…plutôt le vendredi…ah, non pas vendredi, on part à la campagne…alors le mardi…heu bof….un soir mais pas trop tard et proche de chez moi pour que je rentre facilement… un truc light, je suis au régime…faut que j’en parle à Gérarnounet (pour lui demander la permission sans doute…)

    Bref…devant ces difficultés…Pestouille et moi avons convenu que le dîner et bien on allait le faire chez elle, toutes les deux…avec champagne, baguette et un pot de rillettes…la date a été arrêtée en 15 secondes !

    Je n’aime pas les filles…c’est chiant les filles…Florence Foresti a trop raison !