Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mort

  • A....comme.... Au revoir mamie....

    Léo est parti hier matin. TGV à 9 h 00, gare de Lyon. Sa mère est décédée. Pas une surprise ; elle était hospitalisée depuis près de 3 mois, pauvre petite vieille usée, luttant contre la fièvre, les infections.

    J'ai dit à Léo que j'étais désolée. J'ai évité les discours de circonstances...du type : "elle était si âgée, si malade, c'est peut-être mieux, elle a arrêté de souffrir...." Je me suis tue, je l'ai mis en vieilleuse.

    Léo n'est pas du genre démonstratif. Il n'a pas dit grand-chose. Il n'a pas pleuré. Mais je sais que cette perte est immense pour lui. Il adorait sa mère, sa "petite maman" comme il l'appelait.

    Et voilà, un tour de roue de plus, plus de parents pour lui, plus de parents pour moi....et mini-miss n'aura jamais de souvenirs de vacances d'été chez papie et mamie....

    Je n'étais pas très proche de cette femme. Je me sentais toujours en sa présence comme une gamine prise le doigt dans le pot de confiture. Je pense qu'elle n'a jamais vraiment admis l'échec du premier mariage de Léo.

    Mais je me trompe peut-être...ma dernière rencontre avec elle, c'était en septembre dernier, j'étais de passage à Lyon pour un rdv professionnel. J'ai fait un saut dans la belle famille. Quand je suis entrée dans la pièce, elle a eu un sourire lumineux "oh, Esther, c'est gentil de venir me voir...". Je sais aussi que l'un de ses derniers sourires a été au récit des aventures de Théo le Chat sur Facebook...

    Il est trop tard pour me poser ces questions. La page est tournée.

    Au revoir mamie et que la route vous soit douce.